Now Reading
Cure de sébum et confinement…

Cure de sébum et confinement…

Qui n’a jamais entendu parler de la célèbre cure de sébum ? Et qui n’a jamais voulu la tester ?
Oui pourquoi pas, mais quand ? Parce que ce n’est évidemment pas facile d’aller au travail les cheveux sales ou d’assumer lors d’un apéro en terrasse entre amis !

Maintenant que notre président a prolongé le confinement, plus d’excuse !

On se remémore la phrase culte (oui même si on ne veut pas l’avouer) de Nabilla « T’es une fille et tu n’as pas de shampoing ? Non mais allô quoi ! ». En effet, qui n’a jamais regardé de biais la fille qui passe à côté de vous les racines luisantes ? On ne va pas se mentir, à moins d’être chez nous à l’abris des regards (et parfois de celui de l’amoureux (se) également), ça a tendance à nous dégouter un tant soit peu !

Dans cet article, nous allons vous donner toutes les informations et conseils pour vous encourager à vous lancer !

Pourquoi faire une cure de sébum ?

Pour commencer, nous allons remettre les choses dans leur contexte avec la boucle : shampoing – cheveux gras – shampoing etc. En effet, notre société fait que nous voyons d’un mauvais œil une chevelure grasse. Donc dès qu’apparaissent les racines luisantes, nous passons au shampoing pour se sentir plus « propre ». C’est d’ailleurs un cercle vicieux car plus on rapproche les shampoings, plus nos cheveux graisserons vite. Pourtant, on le sait : il faut apprendre à espacer les shampoings. Du coup on pense tout de suite au shampoing sec ! (quelle révolution ce truc quand même…)
Le shampoing sec, un shampoing liquide trop agressif, tout ceci va irriter notre cuire chevelu. Nos glandes sébacées vont donc travailler davantage en provoquant une hyperséborrhée.
Un vrai cercle vicieux !

En quoi consiste une cure de sébum ?

Le pari est de rester 30 jours sans se laver les cheveux afin de laisser la sécrétion de sébum se réguler toute seule. Par un brossage quotidien, vous ferez profiter de ce gras naturel, vos longueurs et vos pointes. Les glandes sébacées vont ainsi se réguler.
L’objectif : réhydrater vos cheveux, leur apporter souplesse, volume et brillance mais aussi (et surtout) espacer vos shampoings de tous les 2 ou 3 jours à une fois toutes les semaines par exemple.
Cette cure sera vécu comme une véritable détox de la part de votre cuir chevelu.

Comment faire une cure de sébum ?  

Lors de votre shampoing (profitez, c’est le dernier !), évitez les masques et après-shampoing. Le but est de mettre vos cheveux « à nu ». Démêlez-vous bien les cheveux et laissez-les sécher naturellement (oui le sèche-cheveux également pour être vécu comme une agression par votre peau !).

Les cheveux gras peuvent entrainer des démangeaisons et des odeurs. Pour éviter ces désagréments, il est important de suivre un petit rituel :

  • se brosser quotidiennement les cheveux avec une brosse douce (mais démêlante). Cela vous permettra de vous débarrasser des peaux mortes et des poussières, mais aussi d’étaler votre sébum sur les longueurs. Pensez à passer votre brosse à l’eau tiède en savonnant un peu pour la nettoyer, et ce après chaque utilisation.
  • après chaque brossage, massez-vous le crâne de manière à décoller les racines et laisser votre cuir chevelu respirer (oui oui après les brossages vous aurez l’impression de ressembler à un play-mobil avec vos cheveux ainsi plaqués !)
  • il est important de laver les affaires qui sont régulièrement au contact de vos cheveux. On pense bien-sûr en premier à vos oreillers…

Petite astuce : afin de ne pas consommer inutilement de l’eau (ne mentez pas, on sait que vous passez votre temps en jogging, donc peu d’habits à laver !), je retournais mon oreiller au bout de 5 jours puis je changeais la taie.

Et que se passe t’il le trentième jour ?

N’hésitez pas à vous féliciter, vous avez réussi !
Vous allez enfin profiter du saint Graal … Mais attention, pour ne pas voir perdu les efforts que vous avez fait, vous devez trouver le bon shampoing …  C’est-à-dire : sans sulfate, sans parabène et sans silicone !
Ne soyez pas apeurés… Une fois vos cheveux sous l’eau tiède, vous aurez l’impression de libérer toutes les odeurs ! Pour ce qui est du shampoing, nous avions l’impression d’avoir un casque imperméable sur la tête ! Donc patience, faites un premier shampoing en vous concentrant uniquement sur le cuir chevelu. Laissez poser un peu (le temps de vous laver le corps par exemple). Rincez puis enchainez avec le 2ème shampoing qui sera beaucoup plus facile et agréable !

Notre sélection de shampoing après une cure de sébum :

  • So’bio shampoing

Il existe plusieurs parfums, de quoi satisfaire tout le monde !
nous avons beaucoup aimé celui au lait d’amande (+ protéine de riz). Mais il y a également un au karité, un à la coco…

Commandez en ligne sur Amazon

 

 

  • Energie Fruit

Vegan, made in France et 95% d’ingrédients d’origine naturelle… Cette marque a tout pour elle !
de notre côté, nous avons craqué pour le shampoing au monoï… Il respire l’été et c’est un vrai bonheur !

Commandez en ligne sur Amazon

 

  • Cosmo Naturel

Encore Made in France et bio, il y a la marque Cosmo Naturel. Pour celles et ceux qui limitent les emballages, Cosmo vous propose également des shampoings durs… Plus d’excuses !

Commandez en ligne sur Amazon

 

Les conseils de la Rédac’ :

  1. Après vos shampoings, n’hésitez pas à terminer par un petit jet d’eau froid afin de refermer les fibres de vos cheveux ! Et votre cuir chevelu appréciera également.
  2. Si vous avez une peau sensible, pensez à bien la nettoyer durant la cure de sébum (toujours avec avec des produits saints et doux). En effet, nous avons eu des petites surprises : petits boutons sur les tempes et la mâchoire ! Vous l’aurez compris, zones où les cheveux sont généralement en contact (la nuit surtout).
  3. Si vous faites la cure en dehors du confinement, il existe plusieurs types de coiffures pour camoufler cet effet gras ! Pensez notamment aux foulards, bandeaux etc ! Autrement, le but du jeu est de ne pas attirer le regarde là-dessus donc faites en sorte que le regard des autres soient attirés par un autre détail ! Un beau rouge-à-lèvre par exemple …
  4. Les premiers à voir et savoir que vous avez les cheveux gras et bien … c’est vous ! Donc ne faites pas de fixettes dessus et votre entourage n’en fera pas non plus !
  5. Si vous souffrez de psoriasis, de dermite séborrhéique ou autres problèmes de peaux, il est préférable d’éviter ce genre de cure et d’en parler avec votre médecin.

 

A vous de jouer maintenant ! ✊😊