fbpx
Now Reading
Peau atopique, nature, causes et solutions

Peau atopique, nature, causes et solutions

Gregoire
Peau atopique, nature, causes et solutions

Une peau atopique se veut être une peau sujette à ce que l’on appelle une dermatite atopique. Il s’agit d’une infection qui peut se produire dès la petite enfance, entrainant des réactions inflammatoires sur la peau avec la spécificité de rendre la peau très sèche et dont les causes restent encore difficiles à pointer du doigt à l’heure actuelle.

Néanmoins, reconnaitre la peau atopique permet de trouver les solutions qui s’imposent pour apaiser la peau et lui donner les soins appropriés. On vous en dit plus dans les lignes qui suivent.

La peau atopique, une peau fragile

Une peau atopique va présenter différentes pathologies épidermiques d’une personne à l’autre, la plus commune étant appelée la dermatite atopique. Les personnes qui en souffrent y sont confrontées dès le plus jeune âge, en étant encore des bébés.

Dans la majeure partie des cas, la dermatite atopique s’explique par des facteurs génétiques et s’associe à d’autres affections comme l’asthme et les allergies.

Une peau à tendance atopique sera aussi une peau très sensible ce qui la rend vulnérable aux sécheresses cutanées, aux poussées d’eczémas et d’urticaires même si elles restent le plus souvent modérées.

Une peau atopique aura ainsi tendance à gratter et à s’irriter au point de créer des séquelles telles que les cloques, les suintements, les croûtes… La peau devient alors trop fragile pour pouvoir assurer son rôle de protection. Cela conduit parfois à des infections.

Les solutions adaptées aux peaux atopiques

Deux solutions s’imposent lorsqu’on est face à une peau atopique, l’hydratation et la neutralisation de l’inflammation. Plus que toute autre peau, elle aura besoin de soins hydratants et émollients. Les produits dermocorticoïdes sont aussi à favoriser en cas d’inflammation.

En termes de nettoyage, il vaut mieux éviter les savons et autres produits irritants. Tant que faire se peut, les solutions hydratantes doivent aussi être dépourvues de composés trop chimiques qui ne feront qu’affaiblir la barrière cutanée déjà fragilisée.

See Also

Dans les cas les plus graves, une peau atopique aura besoin d’un suivi par un professionnel. Les personnes concernées ont même parfois besoin de suivi psychologique pour diminuer leur stress, ce dernier ne faisant qu’aggraver les poussées d’eczémas ou encore d’urticaires.

Plus que toute autre peau, la peau atopique a besoin de surveillance et de soins continus. Même en dehors des crises, il faut faire attention à ses choix de produits et à toujours hydrater la peau correctement. Il s’agit en effet de la première solution pour éviter la sécheresse cutanée et partant, les réactions qui s’ensuivent.

Il convient de noter que la dermatite atopique peut concerner les bébés à partir de 3 mois et guérir spontanément vers l’âge de 5 ans. Il s’agit d’un signe qui ne trompe pas et qui implique des soins ciblés et préventifs tout au long de l’âge adulte, car les crises peuvent réapparaitre au moment où on s’y attend le moins.

Afficher les commentaires (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.