Beauté made in Birmanie, le Thanaka un secret aux nombreux bien-faits

A chaque culture ou pays, ses traditions et rituels beautés. Il est vrai que les femmes asiatiques ont du talent pour jouer de leur âge. A croire que les marques du temps épargnent leur peau mate. Mais quels sont leurs secrets ? Où trouvent-elles leur fontaine de Jouvence ? Aujourd’hui c’est donc en Asie du sud est que je vous emmène, en Birmanie plus précisément et on va parler de ce fameux Thanaka.

 

Nous reconnaissons aisément le visage des birmanes. Ils ont tous la même caractéristique : leur peau est maquillée d’une crème jaunâtre et épaisse. Chacun d’entre nous est capable de les reconnaître et tous autant que nous sommes nous nous posons la même question… mais qu’est-ce ?!
Et bien je vous réponds : du Thanaka ! Je vous explique…

Thanaka confection

 

Le Thanaka est une pâte cosmétique très répandue en Birmanie.

Cette pâte blanche-jaune, d’origine naturelle provient de l’arbre à thanaka (qui ne sera pas coupé avant ses 35 ans). On en trouve facilement sur les marchés en forme de petite bûche (rondin ou fagot). Aujourd’hui il est également possible d’en trouvé directement en poudre, pâte et même savon. La recette est toute simple : un coup de râpe pour en faire de la poudre et de l’eau.

 

En plus de sa fonction cosmétique, la pâte de Thanaka a de nombreuses vertus médicinales.

Appliquée sur la peau, elle présente de multiples avantages. Elle a d’abord une action rafraîchissante car elle agit comme isolant thermique qui protège la peau des rayons et brûlures du soleil (ne pas oublier qu’en Asie, les femmes ainsi que les hommes ont le culte de la peau blanche). Elle empêche la déshydratation et l’assèchement de la peau. Astringent, antiseptique, et déodorant, le Thanaka rend aussi la peau plus douce et permet de lutter contre l’acné et les rides. Cosmétique favori des birmanes, il dégage un subtil parfum d’agrume dont raffolent les locaux.

 

Enfant thanaka

 

La pâte est généralement appliquée uniformément, sur le visage voire la totalité du corps, y compris les pieds. Elle est autant utilisée chez les femmes que chez les enfants et parfois même chez les hommes. Nous avons l’habitude de la voir appliquée sous des formes simples, la plus commune étant un disque sur chacune des joues et le nez souligné. Elle permet aussi aux femmes de se démarquer. Les plus « coquettes » marquent leur différence en dessinant, avec leurs doigts, des motifs simples sur leurs joues. Les décorations les plus sophistiquées sont obtenues en trempant une feuille de banian dans la pâte humide. Les nervures de la feuille sont ainsi reproduites sur les joues.

 

Vous aurez compris, si vous passez par la Birmanie, n’hésitez surtout pas à tester ce rituel aux nombreux bienfaits !

temple birmanie

Beauté made in Birmanie, le Thanaka un secret aux nombreux bien-faits
4.9 (98.46%) 13 votes